Citiz à Tours : un projet coopératif

Au départ, une initiative locale

Créé en 2012 à l'initiative de l'agglomération de Tours, le projet d'autopartage Autociti vise à répondre aux besoins de mobilité des habitants en proposant une alternative à la possession d'une voiture individuelle.

 

Dès son lancement, la Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC) Autociti fait partie du réseau national d'autopartage piloté par la société coopérative de consommation (SCC) France Autopartage.

En 2014, Autociti adopte le nouveau nom du réseau national, Citiz.

 

Une expérience consolidée


En 2016, face à la difficulté de trouver son modèle économique, la SCIC Autociti est absorbée par la société "tête de réseau" Citiz : France Autopartage. L'activité est pilotée à distance et l’offre locale est réévaluée pour tenter de retrouver un équilibre financier, tout en permettant de maintenir une continuité de service aux utilisateurs. L'offre est alors réduite à 10 véhicules sur 6 stations.

En 2017, une nouvelle station est ouverte, avec 2 voitures supplémentaires.

L'offre s'étoffe en 2020.

France Autopartage n'ayant pas comme vocation première l'exploitation d'un service d'autopartage, une société coopérative d'intérêt collectif dédiée à cette activité pour les territoires pilotés à distance est créée en 2021 : Citiz Développement.

A Tours, les ambassadeurs, partenaires et prestataires locaux assurent le bon fonctionnement et l'entretien des véhicules et stations, tandis que l’équipe commerciale de Citiz Développement s’occupe de la relation clientèle, du développement et de la gestion administrative à distance.

En 2022, le service Citiz à Tours propose 16 voitures réparties sur 9 stations.

 

En savoir plus 
Nous contacter

Le réseau national Citiz 

La communauté d'agglomération Tour(s) Plus