Témoignage d'une association utilisant Citiz à Tours

Actualité publiée le 22/02/2015 | catégorie : Témoignages

Pour notre nouvelle rubrique "Témoignage" voici le premier interview d'un de nos adhérents du service CITIZ Tours.

Je suis allé à la rencontre d'un représentant régional de l'économie solidaire, le CRE-SOL (Centre Réseau Economie- SOLidaire). Le CRE-SOL, association chargée de la promotion de l'économie solidaire, nous fait part de son regard en tant qu'utilisatrice du service CITIZ TOURS.

Sofiane Rahmi : Bonjour Marie Laure, tout d'abord, comment avez-vous connu Citiz Tours?

  • Marie Laure Jarry :  Bonjour. J’ai connu à la base Autociti au début du projet dans le cadre des activités du Cre-Sol. Autociti souhaitait s’inscrire dans l’Economie Solidaire.

SR : Qu’est-ce qui vous a donné envie de passer à l’autopartage ?

  • MLJ :    Le Cré-sol avait besoin de se déplacer dans la région Centre. La voiture personnelle représente un coût important et utiliser le véhicule personnel n'était pas adapté à nos déplacements.
    L’autopartage est une formule plus adaptée pour nos déplacements. On a accès à un  véhicule facilement sur un temps voulu. Le déplacement se fait aisément pour quelqu'un  n’ayant pas de véhcules.

SR : Racontez-nous votre expérience:

  • MLJ :    J’habite en dehors de Tours je prends le train sur mes trajets domicile-travail et j'utilise les véhicules Citiz en complément pour mes trajets professionnels. C’est pratique et c’est facile d’accès, on a un confort de déplacement.

SR : Quel usage faites-vous chez Citiz Tours?

  • MLJ : C’est  plutôt un usage professionnel pour des déplacements dans toute la région Centre.

SR : Quel impact a eu l’autopartage sur votre quotidien ?

  • MLJ : Je fais partie de l’économie solidaire, et par ce service je mets en adéquation mes valeurs et les pratiques du Cré-Sol.
  • Romain, un salarié du Cré-sol, avait une voiture lorsqu’il a emménagé sur Tours et depuis il a décidé de donner sa voiture et d’utiliser Citiz en complémentarité du covoiturage.

SR : Quel conseil pourriez-vous apporter pour améliorer le service ?

  • Je pense que cela serait bien de créer une communauté afin de voir le transport autrement, créer des petites choses entre les adhérents notamment une playlist de musique commune car j’aime écouter un peu de tout.

SR: Merci Marie-laure pour cet interview.